Nous offrons cette lecture en célébration de la vie d’une amie et d’une collègue spéciale.

Catherine Helen MacLean

Catherine Helen MacLean

Le 27 janvier 2001, alors qu’elle marchait avec une amie le long du trottoir dans un quartier, Catherine Helen MacLean a été heurtée et tuée par un véhicule mené par un conducteur en état d’ébriété. Malgré sa tragédie, son histoire reste remplie d’espoir et de passion pour la justice.

À la douce mémoire de Catherine

Catherine a été une amie et mentor ayant touché la vie de plusieurs. Elle ne cessait d’encourager le meilleur chez  ceux croisant son chemin. Catherine a été fort fidèle à tous ceux qu’elle soutenait et, ces derniers pouvaient déprendre d’elle d’écouter et d’offrir de ses conseils judicieux – sans oublier son intelligence renommée, peu importe la situation. Catherine croyait passionnément dans la justice sociale et était toujours prête à employer ses talents afin d’aider les moins fortunés.

L’histoire impressionnant de Catherine est l’une des réalisations personnelles et professionnelles en sensibilisant les gens aux problèmes liés au droit du travail et aux droits de l’homme. Catherine est rapidement devenue une des avocates principales du droit du travail du Canada ayant une spécialisation dans le domaine complexe du droit fédéral de la fonction publique. De plus, elle a fréquenté régulièrement la Cour fédérale, où elle a participé à de nombreux cas de jurisprudence.

Le travail de Catherine pour les syndicats ne se limitait pas à la salle d’audience. En 1999, elle a été nommée auprès du Comité consultatif sur les relations de travail et de gestion dans la fonction publique fédérale. Ce comité a procédé à un examen approfondi des relations syndicales-patronales et des relations de négociation collective entre le gouvernement fédéral et les syndicats de la fonction publique.

Lire plus sur la carrière et les accomplissements impressionants de Catherine.

Apprendre plus sur le fonds commémoratif Catherine Helen MacLean de l’Université d’Ottawa.