Denise Workun est associée chez Nelligan O’Brien Payne s.r.l., se spécialise dans les droits de la personne et le droit du travail, a représenté à la fois des demandeurs et des défendeurs dans les causes de droits de la personne et agi pour des syndicats, des employés et des employeurs dans les secteurs public et privé.

Pour Denise, le travail bénévole et les voyages sont importants et occupent une grande place dans sa vie personnelle. En témoignent ses engagements en tant que chef d’équipe d’un projet Jeunesse Canada Monde dans un petit village au Pérou, serveuse à Ottawa Mission et enseignante de l’anglais aux jeunes enfants en région rurale en Tanzanie. Elle prend aussi une part active aux initiatives de protection environnementale et mène un projet communautaire visant à préserver à Chelsea, au Québec, une forêt et des zones humides importantes sur le plan de la biodiversité.

Par ailleurs, Denise est membre fondateur du conseil de la Canadian Lawyers Association for International Human Rights (CLAIHR) et elle a, au nom de l’Association et de concert avec l’Institut des études juridiques du Salvador, coordonné un projet de réforme des droits de la personne et du droit judiciaire. En 1994, elle a été aussi membre d’une délégation d’observateurs canadiens des élections Salvador. En 2004 et 2006, Denise y est revenue avec un groupe d’avocats d’Ottawa pour participer à des projets de construction d’habitations d’Habitat pour l’humanité. Depuis juillet 2015, Denise est co-chef du Groupe Ottawa/Outaouais de parrainage des réfugiés qui parraine au privé quatre familles de la Syrie et de l’Érythrée. Renseignez-vous sur les efforts de Denise ici: The Law Times et CBA National

L’inclination naturelle de Denise est de résoudre les problèmes d’une manière pratique. Elle se soucie des clients sur le plan humain et prend vraiment le temps de comprendre leur situation et trouve une grande satisfaction à les aider à traiter un conflit ou problème et à reprendre leur vie en main.