Elizabeth Millar est bien connue pour son travail incessant auprès de l'Alliance de la Fonction publique du Canada lors de la négociation du règlement de 3,5 milliards de dollars en matière de parité salariale. À partir de l'ébauche de la plainte, en passant par la formation des équipes de négociateurs et la représentation de l'Alliance de la Fonction publique devant les tribunaux, jusqu'à la réussite ultime du règlement négocié, Elizabeth a ouvré plus de 20 ans à cette cause d'une extrême importance.

Après avoir fréquenté les universités Memorial et Carleton, Elizabeth s'est associée au gouvernement fédéral canadien par le biais de ce qu'on appelait alors le Programme des administrateurs stagiaires. Conçu pour le perfectionnement de nouveaux gestionnaires, ce programme a permis à Elizabeth d'acquérir tout un bagage d'expérience diversifiée dans un certain nombre de domaines de l'État, et en particulier dans le domaine des ressources humaines. Elizabeth a ensuite joint les rangs de l'Alliance de la Fonction publique du Canada, où elle a dirigé le Service de la classification et de la parité salariale pendant plusieurs années; à ce titre, elle a apporté une perspective de classification au traitement des griefs, aux applications des offices de la main d'ouvre et aux efforts de négociations.